Kontaktieren Sie uns, wenn Sie Informationen benötigen

Standort

SWISS KRONO SAS

Route de Cerdon
45600 Sully-sur-Loire
Frankreich

Kontaktperson

Verkauf

Berangere Masse
+33238373737 [email protected]

Group Head Talent & Performance Management

Verkauf Export Interiors
+41 41 494 95 00 +41 41 494 95 09 [email protected]

SWISS KRONO Kontaktformular

Projet Green Energy, le chantier démarre !

News | SWISS KRONO France

Après un lancement réussi en septembre dernier, le projet Green Energy commence à prendre vie sur le site industriel de Swiss Krono France. Mobilisés pour deux ans de travaux, les trois partenaires du projet Green Energy – Swiss Krono France, Dalkia et Meridiam – mettent en route le chantier qui permettra au site de Sully-sur-Loire de remplacer entre 80% et 95% du gaz consommé par de la biomasse.

 

Première étape : les fondations.

Les équipes projet ont commencé par préparer le terrain en vue de l’arrivée des nouveaux sécheurs et de la chaudière biomasse.

 

À gauche de l’image, deux tranchées ont été creusées pour accueillir les deux nouveaux sécheurs basse température qui viendront remplacer les sécheurs actuellement en opération sur le site de Swiss Krono France. Ces nouveaux équipements permettront de réduire les émissions de poussières du site et d’atteindre les nouveaux standards exigés par la réglementation européenne (BREF) en matière de rejets de poussières. Dans une logique de durabilité, ces sécheurs basse température participeront également à réduire les besoins énergétiques de l’usine de 5 à 10%, le séchage étant le premier poste de consommation d’énergie du site.

 

À droite, l’équipe projet donne les premiers coups de pioche à ce qui sera la future unité biomasse. Outil au service de la décarbonation du site industriel, d’une capacité utile de 63 MW, l’unité biomasse multicombustible conçue et construite par Dalkia représente un projet d’envergure au carrefour de plusieurs technologies. Accompagnée d’un condenseur de fumée, la chaudière permettra de susbtituer en grande partie le gaz par la biomasse – entre 80 et 95 % pour l’ensemble du site en fonction de son niveau d’activité, permettant d’éviter 35 000 tonnes d’émissions CO2 fossile par an.

 

Enfin, le terrain a également été préparé en vue d’accueillir dans un second temps l’installation d’équipements de production supplémentaires.

 

À suivre : l’installation et la mise en route des sécheurs basse température !